Grand succès pour le sondage !


Le sondage Protection et développement durable au Mont-Kaaikop a connu un très grand succès. Du 8 au 28 juillet 2016, plus de 1000 personnes ont participé à ce questionnaire pour faire connaître leurs perceptions et leurs attentes quant à l'avenir du Mont-Kaaikop. Les résultats du sondage seront présentés en primeur, demain le samedi 29 juillet, lors de l'assemblée de consultation publique qui se tiendra à la salle communautaire de Sainte-Lucie-des-Laurentides de 10 heures à midi. Parmi les réponses reçues, une majorité écrasante de gens s'oppose catégoriquement à l'exploitation des ressources naturelles au Mont-Kaaikop. De nombreux témoignages ont aussi été exprimés par les personnes sondées. En voici quelques-uns:

Le Mont Kaaikop ainsi que son entourage (le lac Legault, le marais, ainsi que les deux autres petits lacs tout près, sont d'une grande valeur naturelle. Il faut absolument le préserver pour les générations futures.

La Survie du Mont-Kaaïkop est vital et obligatoire tel qu'il est présentement. J'y vais et anime depuis 20 ans sur son terrain. Il est majestueux, vivant et beau. Les moments forts que j'ai vécus en me promenant dedans sont nombreux. Il représente un de mes terrains de jeux favoris, à moi et à beaucoup de monde. On doit interdire la coupe et toute autre activité qui le détruirait. Il est en paix comme il est. Je suis prêt à le défendre ; n'y touchez pas !!!! Merci.

À titre de maire de Chertsey, j'appuie complètement la Coalition. Nous menons le même combat.

Bravo pour votre implication! Je reviens du Parc de la Jacques Cartier dans la région de Québec. En 1972, Hydro-Québec désirait y ériger un grand barrage hydro-électrique et inonder toute la vallée. Une forte mobilisation de gens comme vous a permis de stopper le projet, de protéger ce merveilleux territoire et d'y créer un parc. Je crois qu'il est possible de faire la même chose avec le massif du Kaaikop. Bravo encore!

Cette montagne est un havre de paix reposant et réellement au milieu d'une nature forte et foisonnante. La perturber serait une grandiose erreur.

La coupe de bois devrait être développée dans des zones de production arboricoles prévues à cet effet. La coupe, même sélective, cause de grands dommages à de vieilles forêts qui ne s'en remettront qu'avec plusieurs décennies. La faune des mammifères, ours, orignaux, loups, etc., requiert des espaces beaucoup plus grands que l'on prévoit, Il faut maintenir des liens géographiques importants pour protéger ces espèces pour les générations à venir.

Il est incontournable de protéger cette aire naturelle dans une perspective de connectivité et d'établissement de grands corridors Laurentides-Llanaudière.

Info/Web : info@kaaikop.com 

2018-2020 : COALITION MONT-KAAIKOP