Les Mohawks affirment leurs droits / Mohawks assert their rights


Mohawks-Stop-Testan.jpg

Dans le dossier du Mont-Kaaikop, le Conseil Mohawk de Kahnawake a décidé de faire respecter ses droits en envoyant une mise en demeure au Gouvernement du Québec dans les dossiers de foresterie sur les terres publiques entourant leur territoire de chasse et de pêche de Tioweroton.

Dans sa lettre du 5 juin 2015, adressée au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Monsieur Laurent Lessard, et au préfet de la MRC des Laurentides, Monsieur Denis Chalifoux, le Conseil Mohawk de Kahnawake (Mohawk Council of Kahnawake ou MCK) souligne qu’il n’a jamais été informé ni consulté pour les projets de coupes forestières autour de leur territoire de Tioweroton, malgré les dispositions claires de cette obligation envers les Premières Nations dans la loi.

Voir le communiqué complet

Voir la mise en demeure des Mohawks

In the Mont-Kaaikop case, the Mohawk Council of Kahnawake decided to assert its rights by sending a formal notice to the Government of Quebec on forestry issues on public lands surrounding their hunting and fishing lands of Tioweroton.

In its letter of June 5th, 2015, addressed to the Minister of Forests, Wildlife and Parks, Mr. Laurent Lessard, and the Prefect of the MRC des Laurentides, Mr. Denis Chalifoux, the Mohawk Council of Kahnawake (MCK) emphasizes that it was never informed or consulted for logging projects around their territory of Tioweroton despite the clear obligations to First Nations in the law.

See the full News Release

See Mohawks' Formal Notice